La composition gazeuse de mes emballages est-elle correcte ?


Contrôle par prélèvement
Supposer, c'est bien ; savoir, c'est mieux. Ce principe s'applique également au conditionnement sous atmosphère protectrice. De manière générale, deux méthodes sont disponibles : le contrôle aléatoire et le contrôle en ligne. Les instruments utilisés sont des analyseurs de gaz qui mesurent le taux d'oxygène (O2) ou d'oxygène et de dioxyde de carbone (O2/CO2), selon le mélange utilisé dans les emballages.

Contrôle aléatoire
Dans le cadre du conditionnement sous atmosphère protectrice, la méthode de base appliquée est le contrôle aléatoire, également appelé « prélèvement ponctuel » : à intervalles définis (généralement de 20 ou 30 minutes), le personnel du laboratoire prélève un certain nombre d'emballages séquentiels sur l'emballeuse. Cinq à dix emballages suffisent pour obtenir un échantillon représentatif. Si vous possédez plusieurs emballeuses, les échantillons prélevés sur chacune d'entre elles doivent être conservés séparément et dotés d'une étiquette d'identification. Le contrôle proprement dit doit être exécuté directement après le prélèvement vu que certains produits réagissent avec l'atmosphère contenu dans l'emballage. Par exemple, le fromage absorbe le CO2 et, dans le cas du pain, l'oxygène se répand souvent dans l'espace vide de l'emballage. Afin de garantir l'uniformité de vos contrôles, les conditions de prélèvement doivent toujours être identiques. L'échantillon de gaz prélevé dans l'emballage est introduit dans l'analyseur (analyseur par échantillonnage) à l'aide d'une seringue (aiguille). Une fois celle-ci insérée dans l'emballage, l'échantillon de gaz est automatiquement pompé dans l'analyseur et le relevé est immédiatement affiché sur l'écran. L'aiguille doit être introduite dans l'emballage à travers d'un septum (accessoire ressemblant à un autocollant en caoutchouc) qui empêche l'air atmosphérique de pénétrer dans l'emballage par le trou de l'aiguille.


Contrôle en ligne
La méthode d'analyse en ligne de la composition gazeuse appliquée dans le cadre du conditionnement sous atmosphère protectrice consiste à contrôler chaque emballage de manière non destructive avant de le sceller. L'analyseur prélève des échantillons en continu à proximité des soudures. Si la composition gazeuse s'avère incorrecte, des alarmes sont activées afin que l'opérateur puisse arrêter immédiatement la machine. Sur les emballeuses à flux (VFFS et HFFS), l'échantillon de gaz est transmis à l'analyseur via un fin tube téflon situé près des soudures ou en amont de l'extrémité de la lance à gaz (la position dépend du type d'emballeuse).

Certains fabricants proposent des lances combinées pour l'adduction de gaz et les mesures. Lorsque des analyseurs de gaz sont utilisés sur les emballeuses à flux, les réponses sont pratiquement affichées en temps réel, ce qui vous offre une image fidèle de la composition gazeuse.